Congo : L’ex maire de Brazzaville et ses complices au gnouf pour détournement présumé de fonds publics

Après avoir passé quelques jours en garde à vue à la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), l’ex maire de Brazzaville, Christian Roger Okemba a été déféré le 13 mars à la Maison d’arrêt de la capitale congolaise avec six de ses présumés complices dont le directeur général du budget, Nicolas Okandzi.

Arrivé à la tête de la mairie de Brazzaville en 2017, Christian Roger Okemba est suspecté de détournement d’un milliard deux cent cinquante millions de francs CFA : un appui budgétaire du gouvernement destiné à la mairie qui serait versé dans un compte d’une structure privée, appartenant à sa fille.

Le ministre congolais de l’Intérieur et de la Décentralisation, Raymond Zéphyrin Mboulou, avait, au nom du gouvernement, ordonné le blocage du compte dans lequel a été ordonné le virement, domicilié à la Banque sino-congolaise pour l’Afrique (BSCA).

Dans son message sur l’état de la Nation du 29 décembre dernier, le président congolais, Denis Sassou N’Guesso a déclaré que « Face aux antivaleurs, il n’y aura ni bouclier de protection pour les uns, ni rampe de sanctions pour les autres. Il n’y aura ni menus fretins, ni gros poissons, tout passera dans la nasse de la justice ».

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville