Un congolais meurt foudroyé dans son véhicule en pleine canicule et sans orages apparents sur une autoroute en France

Un congolais meurt foudroyé dans son véhicule en pleine canicule et sans orages apparents sur une autoroute en France

Christian Nkombila, originaire du Congo-Brazzaville est mort foudroyé dans sa voiture sur une autoroute française alors qu’il rentrait du boulot. Une mort que même les médecins légistes ont du mal à expliquer. Comment la foudre a pu toucher son véhicule en pleine canicule et sans orages apparents ?

Il est presque 16h, en ce vendredi 3 août 2018, quand le véhicule de Christian Nkombila aborde l’autoroute A 13 en direction de Poissy. Dans la voiture, une BMW série 3, il est accompagné des deux collègues de service qui vivent dans la même ville que lui.

Sous un soleil de plomb (40° quasiment), une foudre apparemment mystique frappe le véhicule qui se retrouve sur les barres de sécurité. Les deux collègues de Christian en sortent indemnes, alors que lui est calciné au volant. Une mort terrible à laquelle les deux collègues ont du mal à réaliser.

Selon son épouse, Christian avait retiré la gestion de son bus au Congo à son oncle quelques jours plus tôt. Une décision qui avait entraîné des tensions dans la famille. L’oncle avait brandi des menaces à peine voilées contre son neveu, qu’il qualifiait d’ingrat, c’est lui qui l’aurait élevé parait-il.

Après une année de gestion, l’oncle n’a jamais fait de compte rendu à son neveu, et chaque fois avançait des échappatoires sur les bénéfices réalisés par le bus. Il se faisait appeler « patron », et avait même pris une troisième femme.

Selon certains membres de la famille, cet oncle n’avait aucune économie et racontait n’avoir de compte à rendre à personne. Un comportement qui a poussé Christian à se rabattre auprès d’un ami gendarme pour obtenir le retrait de la gestion du bus à son oncle.

Pour cet oncle, c’était un affront et une humiliation impardonnable. Comment son propre neveu qu’il a souffert pour élever pouvait faire intervenir un gendarme étranger à la famille pour lui retirer la gestion du bus sous menaces.

Une foudre mystique en plein été et sans orages apparents en France, a eu raison de Christian Nkombila qui laisse une veuve et trois orphelins en émoi.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville