Congo : L’activité de la vannerie se porte bien à Brazzaville

L’activité de la vannerie se porte bien à Brazzaville, selon les artisans qui l’exercent au quartier Bifouiti dans le premier arrondissement de la capitale congolaise. La crise financière et la crise sanitaire due à la covid-19 n’ont pas dévalorisé cette activité auprès de la clientèle. Mais cela est dû aussi à une diversification de l’offre avec la conception de nouveaux articles.

La disponibilité de la matière première utilisée par les vanniers rend le travail plus facile et la qualité du produit fini appréciable.

Toutefois, ses artisans sont à la merci de la pluie et des voleurs. Ils sollicitent de l’État, la construction d’un local où ils pourraient entreposer leurs œuvres.

Ce site des vanniers situé à Bifouiti dans le premier arrondissement de Brazzaville existe depuis 1972. Il représente aussi une vitrine touristique pour les étrangers qui visitent le Congo.

Notons que ces derniers sont exonérés de toute taxe, impôts et exercent librement sur le site qu’ils occupent.

Jean-Jacques DOUNDA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner