Coronavirus : le gouvernement congolais a commandé un million de masques protecteurs auprès des artisans

La pénurie de masques au Congo va-t-elle enfin se résorber ? Le gouvernement poursuit ses efforts pour s'approvisionner en masques. Il a lancé récemment une commande publique d’un million de masques protecteurs auprès des artisans à Brazzaville et Pointe-Noire.

Dans cette commande publique des masques artisanaux contre la propagation du coronavirus (Covid-19), l’État a défini les normes de fabrication, et devrait fournir aux artisans les matériaux requis (des machines et du personnel qualifié).

Les masques attendus devraient être confectionnés selon les critères définis, soit 19 cm de longueur et 8 cm de largeur. Les matériaux de confection ont été minutieusement étudiés, soit un tissu en coton, la doublure légère, l’élastique dont la couleur doit correspondre à celle du tissu et le rouleau en biais.

Concentrés dans leurs ateliers, les artisans de Brazzaville et Pointe-Noire se sont dit prêts avant la fin de cette semaine à relever le défi.

Heure après heure, jour après jour, semaine après semaine, la colère des professionnels de santé monte davantage face au manque cruel de masques de protection. Pompiers, policiers, et autres personnels en première ligne face au coronavirus se sont également interrogés sur les capacités de gestion des stocks de l’État.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville

banner