Je ferai de la musique jusqu’au dernier jour de ma vie (Ganga Edo)

L’artiste musicien de l’orchestre les Bantous de la capitale, Edouard Ganga (Edo), le chanteur de la musique congolaise le plus âgé, 86 ans, dit continuer de chanter jusqu’au dernier jour de sa vie.

« Je ferai de la musique jusqu’au dernier jour de ma vie. C’est ce que Dieu a voulu que je le fasse, donc je ne peux pas laisser. Comme un militaire, je vais mourir l'arme à la main », a déclaré l’une des grandes figures de la musique congolaise.

Ganga Edo a été élevé le 15 août 2019 par le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, au grade de commandeur dans l’Ordre du mérite congolais.

Né le 27 octobre 1933 à Léopoldville (alors Congo-Belge), il est l’un des membres fondateurs de l’orchestre les Bantous de la Capitale (les hommes de la capitale).

Chanteur ténor, compositeur, il s’illustra également au sein du Negro Jazz, de l’OK Jazz de Franco à Kinshasa, et contribua à valoriser la scène brazzavilloise des années 1950/1970.

Ganga Edo habite à Mfilou dans le 7ème arrondissement de Brazzaville, où il est chef d’un quartier qui porte le nom de ” Mpiéré Mpiéré”. Pour récompenser son charisme et son dynamisme, le “Peuple” de Mfilou à longtemps souhaité qu’une rue soit débaptisée pour porter le nom de l’artiste emblématique, mais le Conseil d’arrondissement n’a toujours pas examiné la question.

Germaine MAPANGA / les Echos du Congo Brazzaville

banner