Congo : Une réunion pour stopper l’insécurité et la délinquance à Brazzaville

Congo : Une réunion pour stopper l’insécurité et la délinquance à Brazzaville

La colère des brazzavillois qui veulent des solutions immédiates et concrètes à l’insécurité qui sévit dans les quartiers de la capitale congolaise a été entendue. Le directeur général de la Police nationale, le général de police de deuxième classe, Jean François Ndenguet s’entretiendra avec tous les chefs de quartiers, le représentant du Préfet, les délégués des maires et les chefs de commissariats de Police de Brazzaville, à la salle de conférence de la préfecture de Brazzaville.

Jean François Ndenguet compte proposer à ses invités une coopération accrue contre l’insécurité et la délinquance des jeunes dans la ville capitale, des actions significatives de présence sur le terrain et une communication de proximité, pour mettre fin à la délinquance qui gagne de plus en plus du terrain.

Le patron de la police nationale veut également améliorer la couverture sécuritaire, notamment des endroits stratégiques et de forte affluence dans tous les quartiers de la ville…

Il espère enfin accélérer le renforcement des rapports Police et Populations de Brazzaville.

De la parole aux actes, la population attend de retrouver, après cette réunion stratégique, sa quiétude en vaquant à ses occupations, sans peur ni crainte d'agression, quelle que soit l'heure, dans tous les coins et recoins de la capitale congolaise.

Germaine Mapanga / Les Echos du Congo Brazzaville