Nuages en mer de Chine, Pékin a le soutien de Brazzaville

Nuages en mer de Chine, Pékin a le soutien de Brazzaville

La Chine a finalement trouvé un ami sur qui compter : le président congolais, Denis Sassou Nguesso a promis son soutien à Pékin dans le conflit territorial qui oppose la Chine à ses voisins en mer de Chine méridionale. Devenue la deuxième puissance économique mondiale, Pékin montre les muscles face à ses voisins en revendiquant un droit de regard sur la mer de Chine.

Le numéro un congolais a manifesté sa volonté de soutenir la Chine lors de son premier voyage à Pékin depuis la présidentielle du 20 mars dernier.

La mer de Chine Méridionale constitue un enjeu stratégique de premier plan pour les États d’Asie du Sud-Est qui la bordent, mais aussi pour la Chine et Taïwan. Elle est le cadre de litiges territoriaux maritimes qui s’appuient sur des revendications très controversées, mais d’autant plus importantes aux yeux des États impliqués que des considérations patriotiques viennent se greffer à la présence d’importantes ressources naturelles, réelles et potentielles, dans les eaux des archipels convoités.

Alors que les périodes de tension accrue succèdent à des moments de relative accalmie, la recherche d’une solution négociée et la résolution d’une dispute récurrente qui risquerait à tout moment de provoquer une escalade régionale voire mondiale devient de plus en plus cruciale.

Germaine Mapanga