Sassou Nguesso déterminé à maîtriser la masse salariale du CHU de Brazzaville

Sassou Nguesso déterminé à maîtriser la masse salariale du CHU de Brazzaville

Le président congolais, Denis Sassou Nguesso a demandé à la ministre de la Santé et de la Population, Jacqueline Lydia Mikolo,  que la masse salariale globale du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville, qui s’établit à un peu plus de 7 milliards de frs CFA par trimestre pour près de 3000 agents, soit mieux maitrisée.

Le président de la République a fait cette demande lors du Conseil des ministres qui s’est tenu lundi 07 Août 2017 au Palais du Peuple à Brazzaville, la capitale du Congo.

A cet effet, le numéro un congolais a instruit le gouvernement de procéder dans les meilleurs délais à un recensement des agents concernés.

Le personnel du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville, sous la férule de l’intersyndicale des travailleurs, a déclenché le 2 août 2017, une grève générale illimitée, pour revendiquer le paiement de leurs salaires, des allocations familiales et les indemnités de promotion.

Justifiant la situation du CHU par le fait que les recettes propres de l’établissement ne peuvent supporter la masse salariale qui est très importante, le directeur général du CHU de Brazzaville, Jérémie Mouyokani a indiqué pour sa part que le gouvernement travaille à cela. Il garde espoir qu’une solution sera trouvée dans les meilleurs délais pour cette plus grande formation sanitaire du Congo.

Un service minimum est toutefois en activité.

Germaine Mapanga