Congo : Un milliard de francs CFA pour réhabiliter les ponts détruits sur la voie ferrée dans le Pool

Congo : Un milliard de francs CFA pour réhabiliter les ponts détruits sur la voie ferrée dans le Pool

Malgré la crise généralisée qui prévaut au Congo, occasionnée par la chute des cours des matières premières, notamment le pétrole, le gouvernement congolais a déjà débloqué un milliard de francs CFA et désigné la compagnie qui devrait réaliser les travaux de réhabilitation des ponts détruits sur la voie ferrée par les « ninjas » du pasteur Ntoumi dans le département du Pool (sud).

La reprise du trafic pourrait intervenir avant septembre prochain, selon une source proche du dossier.

Au Congo Brazzaville, le trafic ferroviaire entre Pointe Noire, capitale économique du pays et Brazzaville, est toujours interrompu.

En novembre dernier, la destruction de deux ponts par les « ninjas » du pasteur Ntoumi dans le département du Pool a rendu la voie ferrée complètement inexploitable.

Cet arrêt du trafic a bien des répercussions sur les agents de la compagnie qui exploite le chemin de fer hérité de la colonisation et les commerçants en pâtissent également.

Les commerçantes ne reçoivent plus leurs produits comme avant, car le train ne les ravitaille plus. Tous les produits sont bloqués dans la zone de production.

Autre conséquence de l’arrêt du trafic ferroviaire : le gaz butane se fait rare à Brazzaville.

Germaine Mapanga