Fleure Anaïse Mouandza et Ghislain Boloma : le couple s'est marié à Valenciennes !

Samedi 9 juillet 2022, il faisait un temps superbe et une grande effervescence régnait sur la place de la Mairie de Valenciennes, la sous-préfecture du département du Nord, en région Hauts-de-France. Beaucoup de chaleur aussi dans tous les sens du terme dans la salle des mariages bondée d'invités pour assister au mariage de Fleure Anaïse Mouandza et Ghislain Boloma. Un mariage féerique et romantique.

Les années passent et leurs sentiments ne cessent de grandir, si bien qu'ils ont décidé de passer à l'étape supérieure.

Après 17 ans de relation, Fleure Anaïse Mouandza et Ghislain Boloma ont passé un cap ! Les amoureux se sont mariés à Valenciennes ce week-end devant tous leurs proches réunis pour l'occasion.

Fleure Anaïse Mouandza y apparaît vêtue d'une longue robe blanche, tandis que Ghislain Boloma s'affiche dans un costume classique blanc agrémenté d'une chemise blanche.

Certains invités du Gabon, du Congo, de France, d’Europe, du Canada, des USA, avaient fait le déplacement pour être les témoins de cette belle journée historique.

Une ambiance chaleureuse et décontractée planait sur la salle des mariages. Des plaisanteries qui fusaient pendant le discours du maire, bref une cérémonie qui, sans aucun doute, laissait augurer d’une noce très festive et très enjouée.

Après toutes ces émotions, il était temps de fêter ça avec une coupe et des petits fours.

Après ce vin d’honneur qui a mis tout le monde en appétit pour la suite, il fut finalement l’heure de passer à table pour déguster les délicieux mets de Christine et son équipe.

Le calme avant la tempête. Car leur entrée ne s’est pas faite dans le calme. Ils ont mis une ambiance de folie !

La soirée dansante riche en émotion a eu lieu à Solesmes une commune française, située dans le département du Nord en région Hauts-de-France.

Les DJ Pursang et Morel étaient très doués et l’assemblée très réceptive. La musique était très chouette. Les transitions entre les morceaux étaient travaillées. Et bien sûr les goûts des mariés étaient proches des invités. La soirée s’est donc déroulée sous le signe de la bonne ambiance.

Le repas a même réussi à maintenir le niveau du vin d’honneur. Tout était excellent, avec des vraies alternatives, notamment la projection des vidéos des parents et amis des mariés sans oublier la danse traditionnelle des filles d’honneur…

L’ouverture de bal a été faite juste après la remise des cadeaux, et s’est enchaînée avec la soirée dansante. Aucun faux pas ne s’est invité pendant cette première danse.

La force de leur amour et une bonne communication ont eu raison des difficultés et au final leur mariage a été une réussite.

Les Echos du Congo-Brazzaville présentent tous ses vœux aux deux tourtereaux.

Toutes nos félicitations aux mariés !

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo-Brazzaville

banner