Congo–Sénégal – Sport : Les nouvelles installations sportives congolaises offrent un cadre de stage idéal

Congo–Sénégal – Sport : Les nouvelles installations sportives congolaises offrent un cadre de stage idéal

L’équipe sénégalaise effectuera un stage d’une dizaine de jours au Congo pour préparer la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations.

La sélection nationale du Sénégal va établir son camp d’entraînement à Brazzaville au Congo, où elle effectuera un stage d’une dizaine de jours pour préparer la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévue du 14 janvier au 5 février 2017 au Gabon.

Selon le Directeur technique national Mayacine Mar, qui a officialisé lundi soir la nouvelle sur un plateau de la RTS (Télévision publique), les «Lions» sont attendus à Dakar le 2 janvier prochain avant de rallier Brazzaville pour le stage final. 

«L’équipe sera en regroupement à Dakar à partir du 2 janvier pour deux à trois jours. Une fois le drapeau national reçu, elle rejoindra Brazzaville pour un stage d’une dizaine de jours ponctué de deux matches amicaux contre le Congo et la Libye», a-t-il indiqué lors d’une émission sportive de la télévision publique.

Le choix de la capitale congolaise est motivé, selon la Fédération sénégalaise, par le fait qu’elle présente les mêmes caractéristiques climatiques que France-ville.

Mais Brazzaville, ce sont aussi les commodités en terme d'infrastructures sportives qu'offre désormais la capitale congolaise, depuis les jeux africains dits du cinquantenaire.

Nul n'est besoin pour les sénégalais d'aller en France comme de coutume, surtout en cette période de froid, alors que l'on peut trouver les même structures sur le continent et à moindres coûts. 

Franceville abritera les rencontres de la poule B que le Sénégal partage avec l’Algérie, le Zimbabwe et la Tunisie. Cette dernière sera le premier adversaire des «Lions», le 15 janvier prochain.

Arrielle KAMBISSY