La Chine s'apprête à livrer aux FAC et la gendarmerie nationale du matériel de communication le plus sophistiqué

La Chine s'apprête à livrer aux FAC et la gendarmerie nationale du matériel de communication le plus sophistiqué

La Chine s'apprête à livrer aux Forces armées congolaises (FAC) et la gendarmerie nationale du matériel de communication le plus sophistiqué.

Un protocole d’accord sur la livraison de ce matériel a été signé, dans la capitale congolaise, par le ministre congolais de la Défense nationale, Charles Richard Mondjo et l’ambassadeur de Chine au Congo, Xia Haung.

La coopération sino-congolaise établie en 1964 n’a presque jamais connu de couacs.

Au nombre des importants accords conclus entre les deux pays ces dix dernières années, figure l’accord-cadre de partenariat stratégique, assorti d’une enveloppe d’un milliard de dollars. C’est grâce à cet accord que le Congo a réalisé sa première route entre Brazzaville et Pointe-Noire, la capitale économique.

En 2012, Brazzaville et Pékin ont paraphé une série d’accords d’un montant global de 975 millions d’euros. Une partie du financement a été utilisée pour la reconstruction du quartier de Mpila, détruit par les explosions de mars 2012.

Depuis mai 2011 le Congo a inauguré son plus grand barrage, d’une capacité de 120 mégawatts.

Un partenariat gagnant-gagnant qui honore les deux pays.

Germaine Mapanga / Les Echos du Congo Brazzaville