Congo : Christian Roger Okemba prêt pour nettoyer Brazzaville

Congo : Christian Roger Okemba prêt pour nettoyer Brazzaville

Dans le cadre de la politique d’assainissement et d’aménagement de Brazzaville entreprise par son maire, Christian Roger Okemba, les services municipaux vont nettoyer, dans les prochains jours, la ville capitale.

A cet effet, le maire de la première ville du pays, qui compte 1.827.000 habitants, donnera des moyens conséquents qui permettront aux équipes municipales d’accomplir les fameux douze travaux d’Hercule.

Selon une source proche du dossier, il s’agit entre autres, de l’assainissement des voies de communications de la capitale, la destruction des marchés spontanés qui encombrent les grands axes, l’enlèvement des véhicules abandonnées qui jonchent les accotements des chaussées et avilissent la commune, des amendes aux garagistes qui vont continuer à garer les véhicules n’importe comment et n’importe où, la traque à travers la capitale des chiens errants, véritables réservoirs de parasites et vecteurs de maladies, le déguerpissement des résidents situés près ou dans les zones à fort risque inondable, la collecte des ordures, l’entassement des déchets solides et le curage des caniveaux, la construction d’une station de traitement des matières de vidange, la construction des latrines publiques à cabines multiples dans les établissements scolaires, les centres de santé et les marchés…

Le projet permettra : l’amélioration de l’accès durable à l’assainissement, l’amélioration des conditions sanitaires et des comportements en matière d’hygiène et la protection de l’environnement contre la pollution.

En dépit de la crise financière qui paralyse le pays, le maire est resté muet, lors de sa conférence de presse,  sur le coût de cette opération d’assainissement de la ville de Brazzaville qui sera précédée par une grande campagne de sensibilisation.

Germaine Mapanga / Les Echos du Congo Brazzaville