Congo : pénurie d’eau potable et d’électricité à Dolisie

Congo : pénurie d’eau potable et d’électricité à Dolisie

La capitale départementale du Niari (sud) est confrontée depuis une semaine à une grave pénurie d’eau potable et d’électricité.

Dans plusieurs quartiers de Dolisie, il arrive que des robinets soient secs pendant toute une journée. Des ménages sont obligés de veiller toute la nuit et guetter l’eau. Des femmes, les bassines sur la tête, parcourent les quartiers à la recherche du précieux liquide.

Autour d’un puits à pompe manuelle, elles forment de longues files. Les vendeurs d’eau au portage, eux, profitent de la pénurie pour vendre une bonbonne de vingt litres d’eau à 100 ou 200 francs CFA. Ils se rabattent même sur les eaux insalubres qui traversent la ville préfecture avec tous les risques sanitaires que cela comporte.

La nuit tombée, Dolisie ressemble à une bourgade ou à une forêt. En dehors de l’aéroport, des quartiers résidentiels, de certaines nouvelles artères bitumées, le reste de la ville est englouti sous une épaisse obscurité.

Entreprises, petits commerces et quelques rares maisons sont contraintes de recourir aux groupes électrogènes pour fonctionner ou s’éclairer.

Germaine Mapanga