Kibangou : L’absence des enseignants exaspère les parents

Kibangou : L’absence des enseignants exaspère les parents

Depuis le 2 octobre dernier, date de la rentrée scolaire 2017-2018 au Congo-Brazzaville, les parents et élèves se plaignent de l’absence prolongée des enseignants dans tous les établissements publics de la ville de kibangou dans le Niari (sud).

Plus d’une semaine d’absence des enseignants que l'on compte sur les doigts d'une main dans toutes les salles de classes des établissements publics de la ville de Kibangou, le sujet est visible et compliqué pour les familles.

Quelles sont les solutions préconisées? Comment assurer la continuité pédagogique?

Malgré l'appel du gouvernement congolais pour une reprise normale des cours dans les écoles publiques et privées du pays, la reprise des cours a été plutôt timide par endroit avec une absence notoire d'enseignants et d'encadreurs dans plusieurs écoles du département du Niari. Certaines écoles publiques sont restées fermées.

Cette situation est liée à la crise financière qui frappe le pays entrainant des grèves dans plusieurs secteurs, notamment à l’éducation nationale. Une crise qui ne favorise pas une reprise normale des classes.

Qu'à cela ne tienne, les autorités des ministères en charge de l'éducation nationale sont déterminées à faire en sorte que le retard accusé pendant cette semaine d'interruption des cours soit corrigé.

Germaine Mapanga