Pas d’encre et de papier à la Délégation permanente du Congo auprès de l'UNESCO

Pas d’encre et de papier à la Délégation permanente du Congo auprès de l'UNESCO

Malgré les efforts de tous, les résultats ne sont pas au rendez-vous et la rentrée ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices à la Délégation permanente du Congo auprès de l’Unesco à Paris en France où il manque depuis plusieurs mois de l’encre et papier.

De sources internes, le personnel qui reste fortement engagé dans leur mission, ne travaille plus dans des conditions idoines. Il manque quasiment tout pour mieux défendre les intérêts du Congo au sein de cette institution spécialisée onusienne.

En période de crise, il est primordial de maintenir au top la motivation de ses collaborateurs. Le Ministère congolais des Affaires étrangères ne s’est jamais prononcé jusqu’ici.

Germaine Mapanga