Congo – Personnalités politiques : Émotion et recueillement à la levée de corps du ministre Christian Gilbert Bembet

Congo – Personnalités politiques : Émotion et recueillement à la levée de corps du ministre Christian Gilbert Bembet

La levée de corps du ministre Christian Gilbert Bembet a eu lieu ce vendredi 6 octobre au funérarium des Batignolles, en présence de l'ambassadeur du Congo en France, Rodolphe Adada.

Une foule immense a investi le funérarium des Batignolles vendredi, pour saluer la mémoire du Ministre Christian Gilbert Bembet décédé dimanche 1er octobre dernier, à l'hôpital américain de Neuilly.

Les autorités et le personnel de l'ambassade du Congo en France, des personnalités politiques congolaises de passage à Paris, des amis, des connaissances, des journalistes congolais résidant en France ou simplement des congolais anonymes disposés à rendre hommage à un ancien ministre de la république, tous étaient là, dans un élan de cœur, pour compatir à la douleur de la famille.

Des moments graves emprunts d'une émotion qui se lisait sur les visages éplorés et le lamento des femmes.

Une sœur religieuse, connaissance du ministre Christian Gilbert Bembet depuis de longs ans et qui a été à ses cotés jusqu'aux derniers instants a pris la parole dans un moment de prière et rappelé le sens de cette épreuve qu'est la mort. Une épreuve qui par dessus la douleur, devrait cultiver l'amour. Aussi a t-elle demandé à chacun et à tous, de garder de Christian Gilbert Bembet le souvenir des exemples qu'il a donnés. Exemples de droiture, de courage et de confiance en Dieu.

Puis, devant la bière contenant le corps, une procession s'est organisée dans la pure tradition congolaise, au son de la chanson « okonzi nzambé » de la chorale Saint Christophe de Ouenzé.

Sur le cercueil, des mots sobres : Christian Gilbert Bembet ''Grand Duc'' 1944 – 2017.

Quelques personnalités présentes ont témoigné de l'emprunte de Christian Gilbert Bembet dans leur vie ou du souvenir qu'ils gardent de lui.

Rodolphe Adada, ambassadeur du Congo en France :

« C'est un grand journaliste qui vient de nous quitter, en dehors du fait qu'il a été un collègue au gouvernement, et qu'il est pour moi un frère. Comme journaliste, Christian aura marqué plus d'un. D'ailleurs, vous même êtes là, comme nombre de vos collègues que j'ai vu dans la salle, c'est dire qu'il y a tout de même un référentiel. »

Mathias Nzon, homme politique :

« Je garde de Christian le souvenir d'un ami, le vrai. Avec lui, nous avons traversé des moments de joie, mais aussi des épreuves. Ma présence ici résulte de tout cela. J'y repense, Christian aura été un homme fascinant, de par sa plume. Pour tout vous dire, nous l'appelions « Montaigne ». »

Jean Michel Mbono, Sportif :

« Christian est pour moi un ami de 50 ans. À travers ce temps, l'amitié cède la place à la parenté. Christian est pour moi un parent. Hélas, dans la vie, nous sommes comme des soldats au front. Il y a ceux qui tombent et se relèvent pour continuer à avancer, et d'autres qui tombent pour ne plus se relever. Christian est tombé pour toujours. Vas en paix mon frère. »

Patrick Kibinza, Journaliste :

« Il y a beaucoup à dire sur le ministre Christian Gilbert Bembet, tant son passage au ministère de l'information aura marqué les esprits et de nombreux confrères peuvent être de cet avis. Pour faire court, je garde du ministre Bembet, le souvenir d'un homme qui n'avait pour jugement de valeur que le mérite. Il est, avec le ministre Florent Ntsiba, les seuls ministres qui à mon entendement, de leur passage à l'information, n'avaient devant les agents, aucun préjugé qui se rattache à l'origine géographique. Je souligne ce trait de personnalité qui jamais en moi ne s'effacera, vis à vis d'un homme qui quoi qu'étant très jeune, m'avait donné la chance de travailler au service de presse du président de la république.

Reportage de Benoît BIKINDOU

Quelques moments en images.