Congo : L’opposant Modeste Boukadia a été libéré

Congo : L’opposant Modeste Boukadia a été libéré

Après avoir été arrêté à sa descente d'avion à Brazzaville le 15 janvier dernier et condamné par contumace à 30 ans de travaux forcés par la Cour criminelle de Pointe-Noire en 2014, l’opposant Modeste Boukadia, président du Cercle des Démocrates et Républicains du Congo (CDRC) a finalement été libéré.

«Je suis bien arrivé en France ce matin 11 août 2017 vers 5h50 par un vol régulier d’Air France. Je suis en famille, je vais d’abord me soigner avant de reprendre mes activités politiques », a déclaré l’ex prisonnier politique joint au téléphone par nos confrères de Ziana TV.

«Je veux remercier ma famille et tous les gens qui m’ont soutenu et ont prié pour moi. Je suis bouleversé et reconnaissant quant à ce qui m’attend désormais », a-t-il ajouté.

Modeste Boukadia restait sous le coup d’un mandat d'arrêt pour "atteinte à la sûreté intérieure de l’État".

De même il appelait à la sécession se prononçant comme l'Autorité politique d’un Etat du « Sud Congo » à naître.

Edwige KISSINGER