Le ministre chinois des Affaires étrangères attendu le 10 janvier prochain à Brazzaville

Le ministre chinois des Affaires étrangères attendu le 10 janvier prochain à Brazzaville

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi est attendu le 10 janvier 2017 à Brazzaville pour une visite de travail de 24 heures.

Wang Yi sera reçu en audience par le président congolais, Denis Sassou Nguesso, avec qui il évoquera entre autres, les questions portant sur la coopération bilatérale entre Beijing et Brazzaville.

La Chine deuxième puissance économique mondiale, est un partenaire, parmi tant d’autres, avec lequel le Congo discute régulièrement pour mieux asseoir sa politique de diversification économique.

La présence chinoise au Congo, ce n’est pas que des petites boutiques bon marché, loin s’en faut.

La Chine est de plus en plus impliquée dans tous les grands travaux de modernisation du pays. D’un coût global de 280 millions de dollars US, la centrale hydraulique d’Imboulou est par exemple le fruit de la coopération sino-congolaise. Idem pour le tout nouvel aérogare et le projet de deuxième piste de l’aéroport international de Maya Maya à Brazzaville.

Les ministères des Affaires étrangères et de la Francophonie, la Maison de la radio et de la télévision congolaises, la bibliothèque universitaire de Brazzaville, deux hôpitaux ainsi que cinq marchés modernisés bénéficient également de cette coopération.

En 2007 par exemple, les investissements chinois ont dépassé les 200 millions d’euros.

En échange, la Chine bénéficie de plus en plus de l’exploitation des immenses ressources en matières premières présentes sur le sol congolais.

Des accords de coopération ont été signés dans le domaine forestier, dans le secteur minier et bien entendu dans le pétrole.

La Chine est depuis 2005 la destination de plus d’un tiers des exportations du Congo Brazzaville.

Germaine Mapanga