Rencontre loupée entre Sassou Nguesso et Trump : l'opposition veut des sanctions

Rencontre loupée entre Sassou Nguesso et Trump : l'opposition veut des sanctions

Le président du Parti Social-Démocrate Congolais (PSDC/opposition), Clément Mierassa a vivement réagi à l'annonce de la rencontre loupée entre le président congolais, Denis Sassou Nguesso et son homologue américain, Donald Trump aux USA réclamant des sanctions contre les personnalités impliquées dans ce scandale.

«Il est difficile de rester silencieux après le curieux épisode de la fausse rencontre Denis Sassou Nguesso-Trump. Il s’agit ni plus ni moins que d’un gros scandale de plus qui ne peut rester impuni au moment où l’on a choisi semble-t-il de parler de rupture», a déclaré Clément Mierassa dans un communiqué de presse avant de condamner le silence des médias congolais surtout d’Etat sur cette situation.

«C’est regrettable », a martelé le président du PSDC.

Pour Clément Mierassa, les africains en général et les congolais en particulier ont besoin de connaître la vérité sur cette affaire obscure qui a terni l’image à la fois de tout le continent africain et celle du Congo.

On rappelle que la rencontre entre Sassou Nguesso et le nouveau président américain, annoncée lundi 26 décembre dernier dans un communiqué officiel puis démentie par l'entourage de Donald Trump, n'a pas eu lieu.

A Brazzaville, cet épisode suscite en tout cas de nombreuses questions.

Germaine Mapanga