Le Préfet de Brazzaville interdit la tenue de la convention de l’opposition

Le Préfet de Brazzaville interdit la tenue de la convention de l’opposition

Le préfet du département de Brazzaville vient d’interdire, par décret, la tenue de la Convention de l’opposition congolaise dans toute sa diversité initiée par Brice Parfait Kolelas, président de la CODEHA et candidat malheureux de la présidentielle du 20 mars dernier.

«En raison de la poursuite des investigations sur les troubles à l’ordre public orchestrés le 4 avril 2016 d’une part et les velléités récurrentes de troubles à l’ordre public d’autre part, est interdite la réunion (convention) de la Conférence des Démocrates Humanistes Africains (CODEHA), prévue du 4 au 5 novembre 2016 au palais des congrès », indique l’arrêté.

L’opposition congolaise dans toute sa diversité devrait se rassembler au palais des congrès de Brazzaville afin de faire le point sur le chemin parcouru : ses victoires et les raisons de ses échecs, préparer dans l’unité, un mémorandum de sa vision commune sur le contenu du dialogue politique intra-congolais, sous l’égide de la communauté internationale.

La Convention avait aussi pour but de mettre sous pieds toutes les stratégies solides pour assurer une alternance politique crédible pour l’avenir du Congo.

Germaine Mapanga