RDC/Affrontements meurtriers à Goma : Au moins cinq personnes tuées dont un policier

RDC/Affrontements meurtriers à Goma : Au moins cinq personnes tuées dont un policier

Il est difficile de dire ce qui s'est passé exactement ce matin à Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo (RDC). La police serait alors intervenue en tirant des gaz lacrymogènes et des balles réelles pour tenter de disperser les manifestants. Ceux-ci ont réagi en incendiant le bureau de police du quartier populaire de Majengo, dans le nord de la ville. Un bilan provisoire fait état d'au moins cinq tués, dont un policier.

On rappelle que plusieurs organisations de la société civile avaient appelé la population de Goma à observer une journée ville-morte ce lundi 30 octobre depuis le matin pour obliger le président Joseph Kabila à quitter pacifiquement le pouvoir.

Mais les choses ont dégénéré.

Selon les organisateurs de la journée ville-morte, l'appel a été entendu. Commerces, écoles et marchés étaient fermés ce matin et, dans certains quartiers, des jeunes avaient érigé des barricades avant de se mettre à manifester dans les rues.

Germaine Mapanga