La Cour d'appel de Paris a décidé du maintien en liberté de François Compaoré

La Cour d'appel de Paris a décidé du maintien en liberté de François Compaoré

François Compaoré reste libre – du moins pour l’instant. Ce lundi 30 octobre 2017, le procureur général de la Cour d’appel de Paris a décidé de laisser le frère cadet de l’ex président Burkinabé, Blaise Compaoré en liberté, dans le cadre de l'affaire Norbert Zongo.

Il avait été interpellé ce dimanche à son arrivée en France en provenance d'Abidjan, en vertu d'un mandat d'arrêt international délivré par la justice burkinabè.

Germaine Mapanga