La Guinée équatoriale ouvre enfin ses frontières à ses voisins

La Guinée équatoriale ouvre enfin ses frontières à ses voisins

La Guinée équatoriale a finalement décidé d’ouvrir ses frontières aux citoyens de la zone CEMAC, en l’espace d’une semaine et ce, après la menace de sanctions de la présidence de la Commission de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) en direction de deux Etats réfractaires à la libre circulation des personnes et des biens.

«Tout ressortissant des pays de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo Brazzaville, Gabon, Tchad) peut désormais entrer sans visa en Guinée équatoriale, mais doit être détenteur d’un passeport biométrique », précise le communiqué du gouvernement, lu à la télévision nationale.

Comme au Gabon, au Tchad, au Congo ou en République centrafricaine, la Guinée équatoriale conditionne l’accès sur son sol par la possession d’un passeport biométrique et accorde un séjour de 90 jours maximum à tout citoyen communautaire.

Germaine Mapanga