RDC : Lancement officiel à Paris du Directoire National pour la Transition sans Kabila

RDC : Lancement officiel à Paris du Directoire National pour la Transition sans Kabila

Les membres du Directoire National pour la Transition sans Kabila (DNT-RDC) ont procédé, lors d’une conférence politique dans le 15ème arrondissement de Paris, au lancement officiel de leur front politique alternatif au régime actuel de Kinshasa.

«Le DNT-RDC milite pour le déblocage des institutions et la fin de la crise politique qui endeuille les populations congolaises depuis près de deux décennies, rendant impossible tout espoir d’avenir », a déclaré à la diaspora congolaise de France et d’Europe, Emery Damien Kalwira, président du DNT-RDC.

La transition à laquelle œuvre le DNT sans Kabila, selon Emery Damien Kalwira, consiste à mettre sur pied un gouvernement fédérateur du salut public, ouvert à l’ensemble des congolais vivants en RDC et à l’étranger.

En marge de cette transition politique de 2 ans minimum et 3 ans maximum, le DNT envisage la convocation des Etats généraux de la nation et une conférence constitutionnelle qui permettront le recadrage de tous les indicateurs de la vie politique nationale en RDC.

A la fin de cette transition, le président de la République et son premier ministre ainsi que le président du parlement ne sont pas autorisés à se positionner comme candidat à l’élection présidentielle qui mettra fin à la transition.

Le DNT qui trouve son importance et toute sa légitimité dans le vide du pouvoir constaté depuis la fin de toutes les institutions à mandats électifs, fin 2016 et début 2017, regrette enfin,  l’échec résultant de plus de 48 sommets, conférences, pourparlers, dialogues, réunions et concertations pourtant censés mettre fin au disfonctionnement de l’Etat en RDC.

Edwige KISSINGER