France : Exposition sur la Première Guerre mondiale : les tirailleurs sénégalais à l’honneur

France : Exposition sur la Première Guerre mondiale : les tirailleurs sénégalais à l’honneur

Une exposition sur la Première Guerre mondiale aura lieu du 9 au 15 novembre prochain à l’Espace Multicurel de la ville de Chartrettes, à 5 km de Melun, en Seine-et-Marne (France).

Au programme de cette exposition organisée par Michel Bureau, le maire de Chartrettes et ses partenaires, exposition des photos, conférence-débat…

Selon les organisateurs, cette exposition sur la Première Guerre mondiale mettra en exergue le combat des tirailleurs sénégalais en avril 1917 au Chemin des Dames.

Ces hommes ont été engagés au sein de la VIème Armée du Général Mangin qui en 1910, lorsqu'il était lieutenant-colonel avait écrit un livre préconisant l'utilisation rapide et massive des troupes coloniales issues de l'Afrique noire, dites « Force noire » (principalement les tirailleurs sénégalais), en cas de guerre en Europe.

L'année 1917 ainsi que le combat du Chemin des Dames ont été longtemps une page occultée de notre histoire, car elle fut une défaite militaire et le point de départ de mutinerie dans les armées françaises.

Après 987 jours de combat, le Grand Quartier Général et son Chef le Général Nivelle avait promis aux politiques la victoire finale et la déroute des troupes allemandes. Il n'en fut malheureusement rien et au bout de 48 heures d’offensive les 16 et 17 avril 1917, l'échec était presque complet. Lors de ces combats d'avril 1917, 16.500 tirailleurs "sénégalais" ont été engagés sur le front de l'Aisne, plus de 7.000 de ces poilus seront tués.

«Dans cette exposition, l'histoire de nos aînés, frères sénégalais sera racontée, leur sacrifice et la souffrance qu'ils endurèrent seront racontés au travers d'une trentaine de panneaux. Un autre volet sera également abordé, peu connu de nos concitoyens, celui de la Grande Guerre sur le Continent africain dès août 1914. Le combat des alliés (Français, Anglais, Belges, Portugais), et des "indigènes" qui partiront à la conquête des riches colonies allemandes (Togo, Cameroun, Namibie, Grands Lacs etc.). Ces magnifiques pages d'histoire seront donc illustrées par cette exposition », nous a confié Christian Plonquet, un passionné d’histoire et grand amoureux de l’Afrique et co-organisateur de l’événement.

On rappelle que cette exposition sur la Première Guerre mondiale intervient après la cérémonie de réintégration dans la nationalité française de 28 anciens tirailleurs sénégalais dont 2 congolais de Brazzaville qui avaient combattu sous la bannière tricolore en Indochine ou en Algérie avant de perdre leur nationalité à l'indépendance des colonies africaines en 1960.

Germaine Mapanga