Attaque "chimique": Donald Trump a déclenché des frappes contre la Syrie

Attaque "chimique": Donald Trump a déclenché des frappes contre la Syrie

Donald Trump a déclenché jeudi des frappes contre la Syrie en riposte à une attaque chimique présumée imputée à Bachar al-Assad, le président américain a exhorté les "nations civilisées" à faire cesser le carnage dans ce pays en guerre.

Cette première opération militaire des États-Unis contre le régime syrien a été menée avec "59 missiles" de croisière Tomahawk, qui ont visé en pleine nuit la base aérienne d'Al-Chaayrate dans la province de Homs au centre de la Syrie.

Au moins quatre soldats syriens ont été tués, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"L'aéroport a été presque totalement détruit: les avions, le tarmac, le dépôt de fuel et le bâtiment de la défense aérienne ont été pulvérisés".

Dans une adresse solennelle à la télévision depuis sa résidence en Floride, Donald Trump a expliqué que ces frappes étaient "associées au programme" d'armes chimiques de Damas et "directement liées" aux événements "horribles" de mardi.

Le président Poutine considère les frappes américaines contre la Syrie comme une agression contre un État souverain en violation des normes du droit international, se fondant sur des prétextes inventés.

Benoît BIKINDOU