Ghana – Gouvernement : 56 ministres délégués ont prêté serment et complètent les 110 membres du « gouvernement éléphant »

Ghana – Gouvernement : 56 ministres délégués ont prêté serment et complètent les 110 membres du « gouvernement éléphant »

Vous avez bien lu. Ils sont 110, les membres du gouvernement formé par le président Nana Akufo. En plus, on est pas le 1er avril, pour penser au poisson d'avril.

Il peut désormais afficher le sourire d'un homme reconnaissant et généreux, le président Nana Akufo. Avec un gouvernement de 110 ministres, beaucoup se demandent si le président a toutes ses facultés bien en place ou s'il a voulu faire plaisir à des tierces personnes dont il est redevable.

« Collègues d'université, du lycée, du collège ou du primaire, voire de la maternelle, voisins du quartier et parents,  chacun a eu son macaron », moque t-on dans la rue.

Le président ghanéen est l'objet de railleries, depuis qu'il a formé un gouvernement des plus pléthoriques, une première dans l'histoire du pays.

La liste des 56 ministres de plein exercice a été complétée mercredi par celle des 50 ministres délégués, auxquels s'ajoutent 4 ministres d'état.

Certains départements cumulent jusqu'à 4 ministres délégués, en plus du ministre.

Naturellement, l'ensemble du gouvernement aura droit aux voitures officielles et autres avantages inhérents à la fonction de ministre.

Le leader de l'opposition, minoritaire à l'assemblée nationale a dénoncé ce qu'il a qualifié de « gouvernement éléphant » qui va grever les maigres ressources du pays.

Le ministre de l'information Moustapha Hamid a justifié ces nominations en soutenant que le président avait besoin de tout ce beau monde pour régler les nombreux problèmes du pays.

Benoît BIKINDOU