Cameroun : Le marché de Bamenda incendié, l'action serait l’œuvre des sécessionnistes

Cameroun : Le marché de Bamenda incendié, l'action serait l’œuvre des sécessionnistes

Les autorités camerounaises ont ouvert une enquête pour déterminer les causes de l’incendie, survenu au petit matin du mardi 14 mars, au marché des vivres de Bamenda, capitale régionale du Nord Ouest, dans la partie anglophone du pays.

Si le bilan officiel et définitif, n’est pas encore dressé, les commerçants et de nombreux témoins indiquent qu’une soixantaine de boutiques sont parties en fumée. 

De nombreux témoignages, évoquent un incendie criminel. De plus en plus, des incendies de ce genre sont perpétrés sur plusieurs édifices dans la ville, au nom des revendications indépendantistes du mouvement sécessionniste anglophone camerounais, rejoint par le « Consortium », déclaré illégal par Yaoundé.

De nombreuses écoles ont été incendiées dans le Nord Ouest et le Sud Ouest, les deux régions anglophones du Cameroun.

Pour Adolphe Lele Lafrique gouverneur de la région du Nord Ouest, il s’agit assurément d’un « incendie criminel ».

Les dégâts se chiffrent à plusieurs millions de Francs CFA. Des produits de première nécessité notamment, des ignames, du manioc, macabo, plantain, du riz, de l’huile, sont complètement calcinés, rapportent des sources communautaires concordantes.

Bertrand BOUKAKA