Union Africaine : Moussa Faki Mahamat installé dans ses fonctions de président de la Commission de l'Union africaine

Union Africaine : Moussa Faki Mahamat installé dans ses fonctions de président de la Commission de l'Union africaine

L'ancien ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat, a pris ses nouvelles fonctions de président de la Commission de l'Union africaine (UA), mardi.

Détaillant ses priorités, l'ancien diplomate tchadien a promis de réformer l'institution et de s'attaquer aux nombreuses crises du continent.

Moussa Faki Mahamat, arrive à la tête de l'Union africaine au moment où le continent est confronté à la "pire crise humanitaire depuis la fin de la Seconde guerre mondiale" avec un risque de malnutrition et de famine pour 20 millions d'habitants de trois pays d'Afrique, notamment la Somalie, le Soudan du Sud et le Nigeria.

"La famine qui ravage ces jours-ci de vastes régions d’Afrique constitue une vraie humiliation pour nous. L'immense potentiel de notre continent et le taux de croissance économique enviable de nombreux États membres de l'Union ne nous laissent aucun argument justificatif de cette hideuse tragédie humaine", a-t-il dit au siège de la Commission de l'UA à Addis-Abeba.

Le Tchadien âgé de 56 ans a été élu en janvier après avoir été depuis 2008 le chef de la diplomatie de son pays, allié de l'Occident dans la lutte antijihadiste, et un fidèle du président Idriss Déby Itno.

Son élection à la tête de l'UA marque un probable recentrage autour des questions de paix et de sécurité, sur un continent qui souffre de nombreuses crises, après le bilan très critiqué de sa prédécesseur, la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, sur ces thématiques.

Il avait fait campagne sur le thème de "développement et sécurité".

Benoît BIKINDOU