Afrique du Sud - Xénophobie : Les sud-africains auraient la mémoire courte !

Afrique du Sud - Xénophobie : Les sud-africains auraient la mémoire courte !

L'ex Président sud-africain, Thabo Mbeki, a condamné les attaques xénophobes contre les étrangers dans son pays. Il a exhorté ses compatriotes à ne pas oublier les sacrifices consenties par d'autres pays pour eux.

En vue de faire cesser les attaques contre les expatriés, l’ex Président a d’abord appelé les agences de sécurité à être plus proactives pour faire en sorte que la paix puisse régner dans le pays.

Thabo Mbeki a ensuite exhorté ses compatriotes à saisir la police lorsqu’ils découvrent ou soupçonnent des activités criminelles dans leur milieu. 

Par rapport à sa prise de position contre la marche anti-immigrants organisée la semaine dernière dans le pays, Tabou Mbeki a, en guise de reconnaissance à l’aide que d’autres pays ont porté à l’Afrique du Sud, a déclaré qu’ « En tant que Sud-Africains, nous ne devrions jamais oublier les énormes sacrifices qui ont été consenties par les pays d'Afrique pour nous aider à avoir notre libération ».

Face à ces violences, l'ambassade du Congo en Afrique du Sud a appelé les congolais à observer des mesures de prudence et à éviter les déplacements dans les zones à risques.

Malgré le déploiement policier et les condamnations officielles, les violences envers les étrangers semblent ne pas faiblir.

En dépit de l'absence de bilan officiel, outre les nombreuses destructions de biens appartenant à des étrangers, des morts par lynchage sont signalés ici de là.

Benoît BIKINDOU