Gambie : Les militaires refusent de mourir pour Yahya Jammeh

Gambie : Les militaires refusent de mourir pour Yahya Jammeh

Le chef d'état-major de l'armée gambienne a assuré que ses hommes ne se battraient pas si des troupes africaines intervenaient dans le pays, comme elles ont menacé de le faire en cas d'échec des efforts diplomatiques pour convaincre Yahya Jammeh de quitter le pouvoir.

"Nous n'allons pas nous impliquer militairement. Ceci est une dispute politique", a déclaré Ousman Badjie à des ressortissants étrangers dans un secteur touristique près de Banjul, selon des témoins.

"Je ne vais pas impliquer mes soldats dans un combat stupide.

Le chef d'état-major gambien Ousman Badjie avait apporté son soutien au président élu Adama Barrow, avant finalement de se prononcer en faveur de Yahya Jammeh, qui refuse de céder son fauteuil.

Parmi les pays ayant déployé des soldats, figurent le Nigeria, poids lourd régional, et le Sénégal, unique voisin terrestre de la Gambie.

Bertrand BOUKAKA