France : Présidentielle 2017, Hollande jette l’éponge

France : Présidentielle 2017, Hollande jette l’éponge

Contre toute attente, François Hollande renonce. Le président français a annoncé, dans une allocution prononcée depuis le palais de l'Elysée, ce jeudi soir, qu’il n’est pas candidat à sa propre succession pour l’élection présidentielle de 2017.

À six mois de l'élection, le chef de l'État français a mis fin au suspense. Il affrontait depuis des mois une impopularité record pour un président de la Ve République.

Malgré un léger rebond de deux points, selon un sondage Kantar Sofres-Onepoint publié jeudi, il n'était crédité que de 13% d'opinions favorables. 85% des Français interrogés ne lui font plus confiance.

Tous les sondages le donnaient éliminé dès le premier tour s'il concourrait à l'élection de mai prochain.

Le chef de l'exécutif âgé de 62 ans évite ainsi un tollé assuré. Il laisse une chance au Parti socialiste (PS) de présenter un candidat choisi par les partisans de la Belle alliance populaire, à travers une primaire ouverte qui se tiendra les 22 et 29 janvier 2017.

Germaine Mapanga