RDC - Opposition: Samedi 19 novembre, journée de tous les dangers

RDC - Opposition: Samedi 19 novembre, journée de tous les dangers

Etienne Tshisekedi, président de l’Upds et leader du « Rassemblement » a appelé à manifester ce samedi en RDC, pour exiger le départ de Joseph Kabila arrivé au pouvoir en 2001, dont le mandat est à son terme et qui est interdit par la constitution de se présenter de nouveau à la présidentielle.

Cette manifestation intervient après la nomination de Samy Badibanga comme nouveau premier ministre par le Chef de l’État congolais, ce en application de l’accord politique obtenu suite au dialogue national convoqué par Joseph Kabila.

Dans le cadre de cet accord, l’élection présidentielle a été reportée entre avril et octobre 2018.

Pour l’opposition Joseph Kabila a perdu le droit constitutionnel de rester au pouvoir.

Reste à savoir si la manifestation sera suivie. La police est déployée dans tous les endroits stratégiques de la capitale Kinshasa.

Quatre jeunes dirigeants du « Rassemblement » ont été enlevés par des hommes en tenue cagoulés, jeudi à la tombée de la nuit alors qu’ils préparaient ce meeting anti Kabila.

Les dernières manifestations de l’opposition des 19 et 20 septembre s’étaient soldées par la mort d'au moins 53 personnes.

Benoît BIKINDOU