Gabon : Les partisans de Ping menacent de perturber la rentrée parlementaire ce mercredi à Paris

Gabon : Les partisans de Ping menacent de perturber la rentrée parlementaire ce mercredi à Paris

C'est la rentrée parlementaire. Les députés français reçoivent ce mercredi le premier ministre Manuel Valls. Les partisans de l’opposant gabonais Jean Ping, candidat malheureux à la présidentielle, menacent de perturber cette plénière ouverte au public de 11h à 17h.

«Soyons nombreux. La lutte continue! », Peut-on lire sur le communiqué publié sur les réseaux sociaux par les organisateurs.

Samedi dernier, ils ont demandé au ministre français des Affaires étrangères d’intervenir pour chasser le président gabonais, Ali Bongo Ondimba du pouvoir.

En septembre dernier, une dizaine d’étudiants gabonais opposés à leur président réélu Ali Bongo, lors de la présidentielle du 27 août 2016 ont perturbé un meeting de Nicolas Sarkozy à Marcq-en-Barœul (Nord).

Les jeunes gens, qui contestent la réélection du président Bongo, ont fait irruption lors d’un rassemblement en scandant : « Sarko, viens chercher Ali ! ».

Le Gabon a organisé le 27 août dernier une présidentielle à tour unique, remportée officiellement par le chef de l'Etat sortant Ali Bongo Ondimba devant son principal adversaire Jean Ping qui revendique la victoire et accuse le pouvoir de fraude.

E. KISSINGER