Gabon : L’Union européenne exprime une certaine amertume envers le gouvernement

Gabon : L’Union européenne exprime une certaine amertume envers le gouvernement

La diplomatie de l'Union européenne (UE) exprime, dans un communiqué, une certaine amertume envers le gouvernement gabonais et regrette le fait que la mission d'observation n'ait eu qu'un accès « très limité » au processus de traitement des contentieux électoraux.

Contrairement au protocole d'accord signé avec Libreville, l’UE regrette aussi que la mission de l'équipe de juristes dépêchés par l'Union africaine « n'ait pu être exploitée davantage ».

La mission d'observation européenne avait déjà regretté que la Cour n'ait pas rectifié «de manière satisfaisante les anomalies observées» lors de la présidentielle du 27 août dernier.

L'Union européenne appelle les acteurs politiques à faire preuve de retenue et à refuser la violence. Elle estime que seule « une réponse politique » peut restaurer la confiance et « donner une véritable légitimité aux institutions ».

GERFRED