Gabon – Résultats de la présidentielle : Jean Ping livre son baroud d'honneur

Gabon – Résultats de la présidentielle : Jean Ping livre son baroud d'honneur

Malgré l'officialisation de sa défaite dans la nuit de vendredi à samedi,Jean Ping qui s'était déjà autoproclamé vainqueur au lendemain du vote, continu de d'affirmer qu'il est le président élu de la présidentielle du 27 août.

En dépit des mises en garde dont il fait l'objet, au cas où il franchissait "la ligne rouge", Jean Ping a qualifié de "déni de droit" et de "décision inique" le verdict de la Cour constitutionnelle avant d'annoncer qu'il ne reculera pas.

"Je ne reculerai pas. Président clairement élu des Gabonais, je demeure à votre côté pour défendre votre vote et votre souveraineté" a t-il lancé devant ses partisans réunis à son QG samedi.

Après avoir demandé la libération de Léon-Paul Ngoulakia "frère" d'Ali Bongo interpellé vendredi à Libreville après la découverte de tracts d'appels à la déstabilisation et une forte somme d'argent dans sa voiture, l'ancien diplomate âgé de 74 ans a conclu son annonce en lançant un appel à la communauté internationale.

Alors que le recompte de la Cour s'était pourtant effectué sous la supervision de représentants de l'Union africaine, Jean Ping continu de dénoncer "un trafic des chiffres".

Aussitôt sa réélection officialisée, Ali Bongo a dans une première déclaration, appelé Jean Ping et les siens à venir travailler avec lui pour le bien général de la nation gabonaise.

Par la voix de son président Idriss Déby, l'Union Africaine a salué la victoire d'Ali Bongo.

Les USA, via leur ambassade, ont annoncé avoir bien pris acte du verdict de la Cour.

La France a par biais de son ministre des affaires étrangères Jean Marc Ayrault, estimé que  tous les doutes sur le scrutin ne sont pas levés. 

Benoît BIKINDOU