Congo : 18 évasions de prison spectaculaires à Dolisie

Congo : 18 évasions de prison spectaculaires à Dolisie

18 (dix-huit) prisonniers considérés comme dangereux ont profité de la pluie diluvienne qui s’est abattue sur la capitale départementale du Niari (sud) pour s’échapper en plein après-midi du dimanche 12 novembre, de la Maison d’arrêt de Dolisie.

La semaine dernière, des rumeurs avaient circulé concernant le manque de nourriture à la Maison d’arrêt de Dolisie depuis plusieurs mois. Les prisonniers, très affamés depuis deux jours et en effervescence, ont commencé à lapider les agents pénitenciers avant de casser les grilles.

Sur 107 prisonniers il y a eu 18 qui ont réussi à prendre leurs jambes à leur cou pour disparaître dans les méandres de Dolisie. La police a rattrapé l’un d’entre eux.

L’enquête est en cours depuis ce lundi matin.

Cette évasion d'un genre insolite n’est pas sans rappeler celle qui s’est produite au début du mois de novembre en cours.

Incarcéré à la maison d'arrêt de Dolisie pour violation de domicile du ministre congolais du Domaine Foncier, Pierre Mabiala, David Badila alias Capitaine s'est évadé de la prison. Pour fondre dans la nature, le jeune détenu, s’est servi d’une rampe de l’escalier récemment construit.

Les tirs de sommation des gardiens de prison n’ont pas réussi à freiner l’allure du jeune détenu qui courrait sur les toits des différents bâtiments de la prison, avant de quitter le pénitencier. Il était condamné à 36 mois de prison.

Germaine Mapanga / Les Echos du Congo-Brazzaville