Licencié par SMS pour avoir assisté à l’accouchement de sa femme

Licencié par SMS pour avoir assisté à l’accouchement de sa femme

Le 1er janvier dernier, Lamar Austin n'a pas pu se rendre à son travail car il accompagnait sa femme qui accouchait dans une clinique aux Etats-Unis. Alors qu'il assistait à la naissance de son bébé, cet employé dans une société de sécurité privée a reçu un SMS de son patron l'informant de son licenciement.

Ce père de famille a expliqué qu’il était en période d’essai de 90 jours et devait faire ses preuves en se rendant disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

"Nous devons rester conscients du service que nous proposons à nos clients" a déclaré l'employeur.

Cette histoire a rapidement fait le buzz dans le pays et a touché des employeurs qui ont proposé à Lamar Austin du travail.

Une campagne de financement participatif, en vue de subvenir aux besoins de la famille, a été lancée sur internet et a permis d'obtenir plusieurs milliers de dollars.

"Personne ne devrait avoir à choisir entre sa famille et son travail", a écrit la personne qui a lancé la collecte.

Jarele SIKA