Brazzaville : Un atelier pour préparer le dossier d’adhésion du Congo à la convention de Kyoto

Brazzaville : Un atelier pour préparer le dossier d’adhésion du Congo à la convention de Kyoto

Un atelier de deux jours se tient à Brazzaville en vue de préparer le dossier d’adhésion du Congo à la convention de Kyoto. Une des exigences imposées par les partenaires économiques qui souhaitent investir au Congo notamment dans la Zone économique spéciale de Pointe-Noire.

Pour les membres de la commission chargée d’évaluer les dispositions et informations des annexes de la convention de Kyoto révisée, cette convention porte sur les principes essentiels pour des régimes douaniers simplifiés et harmonisés : prévisibilité; transparence; utilisation maximale de la technologie de l'information et recours aux techniques douanières modernes (la gestion des risques, les renseignements préalables et le contrôle a posteriori…).

Le Congo avait adhéré à la convention de Kyoto lors de son entrée en vigueur en 1974.

Au regard de l’évolution des Tic et de l'environnement commercial international concurrentiel, cet instrument de l’Organisation mondiale des douanes a été amendé en 1999 en tenant compte de cette réalité.

C’est ainsi que le Congo est resté en marge de la dynamique.

Cependant, déterminé à diversifier l'économie nationale puis faciliter les échanges commerciaux, la ratification de cet accord par le Congo est en vue.

Arielle KAMBISSI