Le Congo parmi les huit destinations touristiques du continent

Le Congo parmi les huit destinations touristiques du continent

Plutôt moribond au début des années 2000, le tourisme reprend des couleurs au Congo Brazzaville. Ces dernières années, le pays a été parmi les huit destinations touristiques du continent, selon le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, de l’Élevage, de la Pêche et de l’Aquaculture, Henri Djombo.

Henri Djombo qui représentait son collègue de l’Économie forestière, du Développement durable et de l’Environnement, Rosalie Matondo a fait cette annonce devant les sénateurs le 8 novembre dernier sur les questions liées à l’environnement.

Ce qu’il peut attendre de ces avancées de la préservation de l’environnement, c’est beaucoup de choses parmi lesquelles les bénéfices financiers, a affirmé le ministre Henri Djombo.

La paix et la quiétude qui règnent dans le pays, la reconstruction et l’amélioration du climat des affaires ainsi que son engagement dans la préservation de l’environnement, sont aussi des raisons de cette montée spectaculaire du pays dans ce classement.

Le Congo s’est engagé à développer un tourisme responsable et durable afin de relancer cette filière. Toutefois, malgré une volonté des autorités, l’énorme potentiel touristique du pays reste sous-exploité.

La République du Congo avec ses vestiges historiques, ses villages pittoresques, ses paysages variés, ses plages féeriques, ses traditions ancestrales et religieuses, ses parcs nationaux et réserves de chasse, est un pays agréable à visiter. Des savanes de la plaine du Niari aux forêts inondées du Nord, de l'immense fleuve Congo aux montagnes escarpées et forestières du Mayombe, le pays possède une grande variété de paysages naturels, plus sauvages les uns que les autres.

Depuis très longtemps, le Congo possède un art typiquement traditionnel. La sculpture se fait sur bois, argile, sur les défenses d’éléphants. La peinture occupe une place prépondérante. Autant d’arguments qui, avec plus de la volonté, pourraient hisser le pays au rang des destinations africaines.

Ces dernières années, le Congo a ouvert les parcs nationaux de Nouabalé Ndoki, Conkouati, Odzala-Kokoua au tourisme exotique. Depuis quelques années, le Congo travaille pour une économie verte.

Germaine Mapanga