Congo - Téléphonie mobile : 22% de perte de recettes au 3e trimestre 2017

Congo - Téléphonie mobile : 22% de perte de recettes au 3e trimestre 2017

Le revenu total du marché du secteur de la téléphonie mobile a enregistré une baisse qui représente une différence de plus de 20 milliards de Francs CFA, par rapport à  2016, à la même période. 

Les résultats de l’observation des marchés de la téléphonie mobile publiés par l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (ARPCE) présentent un revenu total du marché de la téléphonie mobile de 48,2 milliards de F CFA au 3e trimestre 2017.

Ces recettes sont générées essentiellement par le « revenu voix » sortant des trois opérateurs (Airtel, MTN et Azur) qui représente 81,6% du revenu total, suivi du « revenu voix » entrant avec 12,0% et du revenu SMS,  qui ne représente que 6,4% du revenu total du marché de la téléphonie mobile.

Selon l’ARPCE, ces recettes sont en baisse par rapport au 3e trimestre de l’année dernière où elles s’élevaient à 61 milliards FCFA. Cette chute serait due à l’instabilité des abonnés des trois opérateurs. Pourtant, le nombre d’abonnés au 3e trimestre de l’année dernière avait augmenté de 4,3%.

On constate que le revenu dans cette période est tiré par les appels sortants, même si ce segment est passé de 51,4 milliards FCFA à 39,3 milliards F CFA entre le 3e trimestre de 2016 et 2017.

Pour sa part, le « revenu entrant voix » a baissé de 19,1% au cours de la même période. Quant au revenu SMS sortant, il a baissé de 1,2% au 3e trimestre 2017 par rapport à la même période 2016, rapporte l’observatoire.

Outre l’instabilité des opérateurs qui font face à des investissements liés à l’amélioration des réseaux, il est possible de pointer la situation économique morose que connaît le Congo comme prétexte à la baisse des revenus. La consommation des services des télécommunications ayant baissé.

Malgré la baisse des recettes en cette période, le taux de pénétration du marché de la téléphonie mobile est de 102,0% au 3e trimestre 2017, contre 98,50% au 2e trimestre de la même année.

Sur le plan des parts de marché, MTN garde son leadership devant Airtel avec 47,2% contre 42,4% de parts de marché au 3e trimestre 2017 pour sa rivale. Azur, avec environ 340 000 abonnés, ferme la marche avec 6,9% de parts de marché, précise l’ARPCE.  

Bertrand BOUKAKA