Congo – Monde des affaires : Le pays s'ouvre davantage aux chinois

Congo – Monde des affaires : Le pays s'ouvre davantage aux chinois

Une délégation d'une trentaine de chefs d’entreprises chinois a échangé le 25 septembre à Brazzaville avec les entrepreneurs congolais sur les possibilités de conclure des accords de partenariat dans divers secteurs de l'économie congolaise.

Le chef de la délégation chinoise, président du Conseil pour la promotion de la coopération sud-sud (CPCSS), Lyu Xinhua, a motivé les raisons de cette visite, sur ce que « le Congo est un partenaire important de la Chine en Afrique en matière économique et commerciale. Il dispose d’un climat d’affaires favorable, d’une stabilité politique et de nombreuses ressources naturelles ».

Les entreprises concernées sont spécialisées dans les secteurs de l’agriculture, des textiles, des infrastructures, des énergies renouvelables, de la santé et de l’éducation et la protection de l’environnement.   

Ces échanges sont vues comme une opportunité supplémentaire dans la diversification de l'économie congolaise. Une aubaine que le ministre d’État chargé de l’Économie, de l’industrie et du portefeuille public, Gilbert Ondongo n'a pas manqué de saluer :

« Aujourd’hui, le moment est venu d’élargir la gamme des biens et services échangés. Outre les produits du sous-sol, le pétrole et les autres mines, le Congo entend désormais se doter avec l’aide de la Chine des capacités à exporter des produits de l’agriculture, de la pêche, de l’élevage, de l’industrie et de la culture », a t-il fait savoir.

Bertrand BOUKAKA