Une mission du FMI à Brazzaville pour parler de la dette

Une mission du FMI à Brazzaville pour parler de la dette

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé vendredi qu'il allait envoyer mardi une équipe à Brazzaville pour faire notamment le point sur l'évolution économique de la République du Congo et la situation précaire de sa dette.

La mission, menée à la demande des autorités du pays, «finalisera l’évaluation de la dette et la mise à jour des projections macroéconomiques », a précisé l’institution dans un communiqué, ajoutant que son équipe restera jusqu’au 4 octobre prochain.

Le Congo mène des négociations difficiles avec le FMI à qui elle a caché une partie de sa dette publique lors de discussions bilatérales au printemps. Le FMI avait alors mentionné une dette publique représentant 117 % du PIB contre le ratio de 77 % avancé en mars par Brazzaville.

L’économie congolaise est fragilisée par sa forte dépendance à l’industrie pétrolière.

Depuis 2014, la chute des prix du pétrole a entraîné une forte baisse de la valeur de la production économique nationale.

Germaine Mapanga