Sassou Nguesso inaugure jeudi le Port fluvial d’Oyo

Sassou Nguesso inaugure jeudi le Port fluvial d’Oyo

Le président congolais, Denis Sassou Nguesso qui affiche sa vision d’insuffler un sang nouveau à l’économie nationale par le biais d’un partenariat gagnant-gagnant avec la Chine,  procédera ce jeudi à l’inauguration officielle du port fluvial d’Oyo dans le département de la Cuvette (nord),  avec plusieurs emplois jeunes attendus dans cette ville qui compte plus de 5 000 habitants.

A ce rendez-vous capital, le chef de l’Etat sera accompagné d’une forte délégation gouvernementale, des autorités locales, des élus locaux, ainsi que des responsables de la société China road bridge corporation (CRBC)...

Par ailleurs, le numéro un congolais a décidé d’interdire le transport de bois des départements de la Sangha et de la Cuvette-ouest (nord) par route.

«Comme les mesures du dispositif de pesage ne sont pas encore effectives, il est mieux d’éviter les dégâts en faisant embarquer désormais le bois au port d’Oyo, afin qu’il arrive à Brazzaville par voie d’eau. Nous voulons montrer aux usagers de transport, particulièrement aux forestiers que le port d’Oyo sera fonctionnel et qu’ils peuvent en faire usage », a déclaré le ministre congolais des Transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, Gilbert Mokoki.

L’inauguration du Port fluvial d’Oyo traduit éloquemment l’efficacité et la volonté du gouvernement congolais dans le cadre de la faisabilité du projet de la Zone Economique spéciale d’Oyo-Ollombo.

Aux côtés de la nationale n°2 et de l’aéroport d’Ollombo, ce débarcadère fluvial servira de point d’embarquement et de débarquement des marchandises, surtout que l’Alima offre les conditions favorables de navigation en toute saison.

Le port d’Oyo dispose d’un quai de 200m de long, d’un entrepôt de 20x8m et d’un bâtiment administratif de 124m2.

Il a été bâti par la société China road bridge corporation (CRBC) sur un cofinancement de la République du Congo et de la Chine, estimé à plus de 48 milliards de francs CFA.

Germaine Mapanga