Congo – Électricité : Inauguration de la centrale hydroélectrique de Liouesso dans la Sangha

Congo – Électricité : Inauguration de la centrale hydroélectrique de Liouesso dans la Sangha

Après des essais techniques jugés concluants, le président de la république du Congo, Denis Sassou Nguesso inaugure ce lundi le barrage hydroélectrique de Liouesso.

Journée de liesse à Ouesso et ses environs où les populations ont accueilli le président congolais. Dire que pour ces populations, "une longue nuit s'acheve", avec la disponibilité désormais quasi permanente du courant électrique.

Au terme de près de 40 mois de travaux, le barrage de Liouesso, d'une capacité de 19,2 mégawatts, est désormais opérationnel. La puissance utile est débitée par 3 turbines de 6,4MW chacune.

Fruit de la coopération sino-congolaise, l'ouvrage d'un coût initial évalué à 54 milliards de francs CFA a été exécuté par la société China Gezhouba Group Company Limited.

Après Moukoukoulou et Imboulou, Liouesso est le troisième ouvrage hydroélectrique construit avec l'appui de la coopération chinoise.

Outre le barrage, il a été construit des lignes de transport d’énergie, ainsi que d’autres ouvrages, à hauteur de plus de 17 milliards de francs CFA. Ce réseau de transport sera complété par une ligne de 30kv Ouesso-Mokéko, avec deux postes de distribution de 250KVA à Mokéko.

Le barrage de Liouesso apportera une nouvelle impulsion aux activités socio-économiques dans la Sangha. Il permettra à la ville de Ouesso et aux localités de Souanké, Sembé, Pokola entre autres, de tirer profit des bienfaits du courant alternatif.

Certaines localités des départements voisins de la Cuvette et de la Likouala pourraient aussi être alimentées par ce barrage.

La centrale et le réseau de transport vont résoudre de façon pérenne, le déficit récurrent de l’offre d’énergie et réduire la dépendance actuelle de Ouesso de 100% de la production thermique fournie occasionnellement et à des horaires réduits.

Concrétisation d'une promesse de campagnagne du candidat Denis Sassou Nguesso, le barrage de Liouesso contribue au maillage du boulevard énergétique congolais.

Bertrand BOUKAKA