Congo – Réseau ferré : Réhabilitation du CFCO et construction de nouvelles lignes en perspective

Congo – Réseau ferré : Réhabilitation du CFCO et construction de nouvelles lignes en perspective

Le Congo et la Chine ont conclu un protocole d’accord sur la réhabilitation du Chemin de fer Congo océan ainsi que la construction de près de 1800 kilomètres de nouvelles lignes ferroviaires au Congo. 

Les documents paraphés par le ministre des Transports, de l’aviation civile et de la marine marchande Gilbert Mokoki et Zhang Zhichen, représentant de la société China civil engineering construction corporation (CCECC) portent sur la réhabilitation des lignes ferroviaires existantes, notamment les lignes Pointe-Noire - Brazzaville longue de 510 km et Mont-Belo - Mbinda sur 285km, soit une longueur totale de 886km.

Construction du CFCO sur 510km, de 1921 à 1934

Il est également envisagé la construction de 1767 kilomètres de lignes nouvelles, notamment Pointe-Noire – Oyo, 631km au départ de la gare de Tié-Tié, Lékana - Sembé sur 330km, Ouesso – Garabinzam, avec 340km de voies, Lékana - Brazzaville sur 386km et Komono - Mossendjo sur 80km.

Les experts de la CCECC réaliseront les investigations ainsi que les études de faisabilité du projet tout comme la CCECC fournira ses services au Congo en matière ingénierie et de construction ferroviaire, mentionne le protocole d'accord.

Après les études préliminaires devant aboutir à l’évaluation des coûts des projets, des négociations seront entamées pour définir les conditions de réalisation des travaux en vue de la signature du marché.

Bertrand BOUKAKA