Brazzaville et Kinshasa bientôt reliés par un pont

Brazzaville et Kinshasa bientôt reliés par un pont

La Banque Africaine de Développement (BAD) va débloquer 250 millions d’euros, pour financer la construction du pont route-rail entre Kinshasa et Brazzaville, les deux capitales les plus proches du monde, séparées par le fleuve Congo. C’est plus de la moitié des 400 millions d’euros estimés pour cet ouvrage, les deux Congo sont en train de réunir 110 millions d’euros. Pour boucler le financement, il reste à trouver 40 millions d’euros chez d’autres bailleurs.

A la CEEAC, on estime que les travaux de construction de ce pont entre Kinshasa et Brazzaville pourraient commencer fin 2017 ou début 2018.

Il faudra peut-être attendre deux ans, selon Hyacinthe Dzogolo, le directeur du département du chemin de fer Matadi-Kinshasa : « L’étude a atteint le niveau d’avant-projet détaillé. On a fixé le tracé, on a calé les points d’où partiront les ouvrages sur les deux rives. Il reste à confectionner les cahiers de l’appel d’offre international et à trouver les financements. »

Le projet du pont permettra peut-être de relancer un autre dossier, qui date de la colonisation : celui de la construction d’un chemin de fer entre Kinshasa et Ilebo, à l’intérieur de la RDC.

Germaine Mapanga