ECAIR pourrait retrouver les airs dans un prochain avenir

ECAIR pourrait retrouver les airs dans un prochain avenir

Une bonne nouvelle pour les 700 employés d’ECAIR et les millions de passagers qui étaient habitués à voyager dans le confort de ses avions de dernière génération. La compagnie aérienne nationale congolaise pourrait retrouver les airs dans un prochain avenir.

Le Conseil d’administration s’active pour que les actionnaires se retrouvent le plus vite possible en assemblée générale.

Comme sa défunte sœur aînée, Lina-Congo qui en son temps coula du fait de la pléthore d'un personnel fait d'épouses, maîtresses, frères, sœurs, fils, filles, neveux et nièces ou amis de tous ceux qui avaient une parcelle de pouvoir, à laquelle s'ajoutaient une gestion chaotique faite de passe-droits et de gabegie en tout genre, ECAir semble emprunter les mêmes travers.

Depuis le 10 octobre dernier, l’Asecna a suspendu la fourniture des services de navigation aérienne à tous les vols ECAir en raison de l’endettement de la compagnie nationale congolaise créée en 2011.

Cette dette, la direction d'ECAir n'en a pas parlé auprès de ceux à qui elle comptait ouvrir le capital de la compagnie, par la prise des actions.

Germaine Mapanga