La carte bancaire commune aux six Etats-membres de la Cemac est officiellement lancée

La carte bancaire commune aux six Etats-membres de la Cemac est officiellement lancée

Le Groupement interbancaire monétique de l’Afrique centrale (Gimac) a procédé le 31 octobre 2016 à Douala, la capitale économique du Cameroun, au lancement officiel de la carte interbancaire Gimac. Cet instrument permet désormais d’effectuer des opérations sur les terminaux et autres guichets automatiques des banques en activité dans les six Etats de la Cemac que sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, la République centrafricaine, le Tchad et la Guinée équatoriale.

Selon les responsables du Gimac, cette carte bancaire communautaire, actuellement utilisée sur les réseaux d’une vingtaine de banque dans la zone Cemac, a déjà permis de réaliser des transactions d’environ 5 milliards de francs Cfa à ce jour.

Ce volume de transactions devrait être décuplé avec le lancement officiel de la carte. Par exemple, après la cérémonie de Douala, la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC), filiale du groupe français BPCE, a immédiatement annoncé à ses clients qu’elle disposait de 100 guichets automatiques ouverts au réseau Gimac.

Au demeurant, si elle participe à l’intégration financière des pays la zone Cemac, la carte Gimac arrive sur un marché où les cartes Visa et MasterCard règnent déjà en maître.

De ce point de vue, le principal défi du Gimac réside dans sa capacité à pouvoir trouver la bonne formule, afin que cette carte bancaire communautaire se fraie un chemin dans un environnement dans lequel elle est un nouveau-né appelé à rivaliser avec les autres.

Germaine Mapanga